Vous êtes ici

Protocoles et réseaux de communication

Protocoles et réseaux de communication

Depuis une vingtaine d’années, Codra a développé une expertise dans le domaine du développement de protocoles sur tous types de média : liaisons série, USB, IP (filaire, wifi, …), RTC, GSM, GPRS, CPL, …

La suite du paragraphe présente quelques références de réalisation :

  • Protocoles dans le domaine de la radioprotection : Dans le cadre de divers projets pour EDF, l’IRSN, l’AFCN ou le CEA, nous développons de nombreuses interfaces de communication avec des équipements des principaux fournisseurs d’équipements de radioprotection :
    • Saphymo (Aquascan, Portiques, …)
    • Mirion (NGM209M,  ABPM203M, IM 201M, …)
    • Technidata (Envilog, Sara, …)
    • Bitt technology (Teleray)
    • Canberra
    • Berthold (ANSI N4242 et F2C)
  • Protocole d’Interface Bas-niveau (PIE-BN):  Dans le cadre du projet Laser Méga Joule, nous avons conçu et développé un protocole propre dédié à la communication entre les différents systèmes de supervision. Les principes de bases des PIE-BN sont :
    • d’offrir une interface objet de bout en bout,
    • de garantir l’interopérabilité (unix-windows & .Net-Java),
    • d’intégrer des mécanismes de sessions et de redondance,
    • d’intégrer des mécanismes de notification de changement de valeur sur le principe de ceux existants sous OPC,
    • d’autoriser l’appel de méthodes distantes.

Le protocole est la clef de voute permettant la communication « sécurisée » entre les différentes supervisions.

D’un point de vue technique les PIE-BN sont développés en .Net et Java et utilisent les webservices.

  • Interface OPC UA : Codra depuis 1997 développe en moyenne entre 5 et 10 serveurs OPC.

Depuis 2011, nous développons des serveurs OPC UA pour divers clients. Tout comme pour OPC, nous sommes partis du toolkit de la fondation que nous avons durci.

  • Driver SYMPHONIE – RATP : Ce driver réalise l'interfaçage entre le noyau d’un applicatif et des objets métier du système de contrôle-commande SYMPHONIE de la RATP basée sur le middleware objet APPLIBUS. Vu de l’applicatif, un objet SYMPHONIE est considéré comme un équipement. On dispose donc d'un type d'équipement pour chaque type d'objet SYMPHONIE implémenté.
  • Protocole CMLNET – COGEMA La Hague : Il s'agit d'un protocole utilisant les couches OSI, 2 (data-link), pour la reconnaissance des machines, et 4 (transport), pour le transfert des données. Ce protocole a été développé pour COGEMA La Hague. A l'origine, il permettait au Centre de Maintenance Logicielle (CML) de vérifier périodiquement que les applications chargées dans les différents équipements d'acquisition et de pilotage n'avaient pas été modifiées. Par la suite, son domaine d'application a été étendu aux communications entre les systèmes d'acquisition de données et les systèmes de supervision et de stockage.
  • Protocole APRILNet : Il s'agit d'un protocole propriétaire implémenté sur les automates programmables de marque APRIL pour échanger des variables procédé. Le protocole a été développé en tant que driver. Ce protocole de niveau application (couche 7 de l'OSI) utilise les services d'OSI-TP4 (couche 4 normalisée de l'OSI). Les données transportées par ce protocole sont encodées au moyen de la "Notation de Syntaxe Abstraite" (Abstract Syntax Notation, ASN1) normalisée par l'ISO. Un encodeur / décodeur ASN1 a donc été développé dans le cadre de ce projet.
  • Protocole MMS RATP : Le Manufacturing Messaging Service (MMS) est l'un des protocoles de niveau application (couche 7 de l'OSI) normalisé par l'ISO. Il permet de raccorder les systèmes de contrôle-commande (niveau 2 de la pyramide du CIM) aux automatismes (niveau 1 du CIM). Ce protocole a été développé en tant que driver Panorama pour raccorder les systèmes de supervision aux automates le supportant (SIEMENS, TELEMECANIQUE). Nous nous sommes appuyés sur la couche transport OSI-TP4 fournie en standard sous Windows NT. Les couches 5, 6 et 7 ont été spécifiquement développées dans le cadre de ce projet. Les données transportées par ce protocole sont également (comme pour APRILNet) encodées en ASN1. L'encodeur développé pour APRILNet a donc été réutilisé et étendu dans le cadre de cette réalisation.
  • Protocoles sur liaison série : CODRA a développé de nombreux protocoles de dialogue avec des équipements industriels connectés au calculateur par l'intermédiaire de liaisons séries synchrones ou asynchrones ; ce sont :
    • des automates programmables couplés via des liaisons de type JBUS (JBUS est un sous-ensemble du MODBUS),
    • des équipements MICRO-Z de CONTROLE BAILEY / YOKOGAWA,
    • des centrales de détection incendie (CERBERUS),
    • des ordinateurs de contrôle / commande d'équipements électriques par un protocole dit "maître-maître simplifié",
    • des appareils de mesure raccordés par des liaisons HDLC à 1Mbps,

Protocoles implantés, dans la majorité des cas, sur des coupleurs intelligents (format Intel Multibus I ou II).